Comment préparer votre achat de maison individuelle ?

Souvent, on dit que l’achat d’une maison est le projet d’une vie. Les Français aspirent généralement à être propriétaire de leur logement individuel, plutôt que de dépenser la somme considérable dans le loyer mensuel. Découvrez comment préparer un achat de maison individuelle.

Les choses à connaître avant de se lancer dans le projet immobilier

Tout le monde n’est pas capable de construire ou d’acheter une maison. Les primo-accédants voulant acquérir le bien immobilier doivent également être sûrs de voie à emprunter. Il faut tout d’abord étudier votre budget y compris le prix de maison individuelle et les coûts annexes comme la foncière, les charges de copropriété et d’énergie, les frais de déménagement, de notaire, le crédit immobilier, etc. Il est également important de réaliser le dossier en bonne forme afin de mettre la banque dans la poche. D’ailleurs, la capacité d’emprunt peut être calculée sur des revenues du futur acquéreur et de son taux et rapport d’endettement. Quelle que soit la nature de votre projet immobilier, il est conseillé de contacter les professionnels afin de vous aider tout en vous tournant vers un agent immobilier, un courtier en immobilier ou un notaire.

Privilégier un projet de construction ou une maison ancienne

Concernant l’achat d’une maison ancienne, se tourner vers la maison ancienne permet de se projeter à l’acquéreur lors de la visite et d’aménager des lieux plus rapidement. Lorsque le compromis de vente est signe, seuls quelques mois sont, en effet, à attendre avant de déposer les valises. Toutefois, il serait dommage de se limiter aux seuls intérêts. En général, un bien ancien dispose d’un plus grand cachet par rapport à une constructive. Il faut aussi noter que souvent, l’ancienne construction est bien mieux que la récente. Il est rare de décliner le terrain en plein centre-ville afin d’y loyer sa maison. Le principal inconvénient de la maison ancienne réside dans une consommation énergétique qu’elle implique. L’ancien est moins respectueux de l’environnement, moins bien isole et coûte cher à la planète et au budget d’un ménage.

Les pièges à éviter

Pour préparer un achat de maison, il est important de détecter les pièges avec votre architecte ou votre constructeur pour ne pas en subir des conséquences. Le piège inhérent à la construction par exemple, concerne le terrain. Il faut contacter la mairie afin de s’assurer que ce terrain n’appartient pas à quelqu’un d’autre. Il est aussi essentiel de vérifier que le terrain est raccordé aux réseaux d’assainissement de téléphonie et d’électricité.

Expertise en droit de l’immobilier et droit de la construction
Choisir un constructeur de confiance pour son projet de construction de maison